Votre fournisseur d'accès à Internet peut-il voir tout ce que vous faites en ligne ?

Saviez-vous que votre fournisseur d'accès à Internet peut suivre tout ce que vous faites en ligne ? Votre adresse IP, vos clics et votre historique de navigation sont tous accessibles au public. Votre FAI peut utiliser ces informations pour savoir qui vous êtes et quels sites vous visitez. En outre, votre fournisseur d'accès à Internet peut enregistrer votre adresse IP. Il est important de savoir combien d'informations votre FSI peut recueillir. Voici comment cela fonctionne. Votre FSI peut enregistrer tout ce que vous faites en ligne, y compris où vous naviguez et quels sites vous visitez.

Les FAI peuvent suivre votre activité en ligne

En fonction de votre fournisseur d'accès, ils peuvent tout suivre, de vos habitudes d'achat à vos préférences sexuelles. Ces données sont vendues indirectement et aident les entreprises à vous adresser des publicités. Il s'agit d'une question d'éthique qui devrait être abordée avant que les FAI ne commencent à monétiser vos données. Il est important de comprendre pourquoi les FAI suivent votre activité et comment ils peuvent protéger votre vie privée. Examinons les raisons pour lesquelles les FAI suivent votre activité en ligne.

Votre FAI est tenu par la loi de garder une trace de tout ce que vous faites en ligne. Cela inclut les sites que vous visitez, ce que vous regardez, votre localisation géographique et bien d'autres choses encore. Cela leur permet également d'établir des profils sur vous en tant que consommateur pour les annonceurs, ainsi que d'imposer une censure en ligne au nom des gouvernements. Le pire, c'est que vous ne vous en rendez peut-être même pas compte. Il est temps de commencer à protéger votre vie privée en ligne.

Il existe de nombreuses façons de protéger votre vie privée sur l'internet. Tout d'abord, vous ne devez jamais révéler votre véritable identité sur Internet. Les FAI peuvent accéder à vos informations si vous publiez ou lisez quelque chose publiquement. Vous pouvez choisir de dissimuler votre identité en ligne en utilisant un réseau privé virtuel ou VPN. L'utilisation de ces technologies empêchera votre FAI de surveiller vos activités. Vous devriez toujours choisir un VPN pour protéger votre vie privée. Si vous n'avez pas confiance en votre FAI, ne le laissez jamais vous suivre en ligne.

La façon la plus courante dont les fournisseurs d'accès à Internet peuvent suivre votre activité en ligne est par le biais de votre fournisseur d'accès. Ils gardent trace des sites web que vous visitez, de ce que vous téléchargez et du temps que vous y passez. Ces informations peuvent même être utilisées par les gouvernements pour faire des publicités ou suivre votre localisation. Votre adresse IP et les informations relatives à votre appareil sont également enregistrées. Dans certains pays, votre FAI est légalement obligé de partager ces informations avec les autorités gouvernementales. C'est pourquoi les FAI facturent souvent des frais mensuels pour protéger votre vie privée.

Ils peuvent enregistrer vos clics

Saviez-vous que votre fournisseur d'accès à Internet peut enregistrer vos clics et autres activités en ligne ? Selon la loi, il peut tout enregistrer, des sites Web que vous visitez au contenu que vous consultez. Ils peuvent même garder la trace de votre emplacement et de votre système d'exploitation pour cibler la publicité en fonction de votre géolocalisation. Ces entreprises peuvent utiliser ces données à différentes fins, par exemple pour établir un profil de vos préférences et le vendre aux annonceurs. Elles peuvent aussi utiliser ces informations pour imposer la censure en ligne aux gouvernements.

La plupart des FAI suivent l'activité en ligne des utilisateurs et compilent des journaux de navigation anonymes. Ils peuvent vendre ces informations à des sociétés de marketing. Mais certains FAI ont récemment commencé à faire payer des frais mensuels de confidentialité pour empêcher ces sociétés d'utiliser votre historique de navigation. Votre FAI peut également partager ces informations avec des organisations extérieures et des agences gouvernementales, et vous êtes légalement obligé de fournir ces informations pour vous conformer aux citations à comparaître.

Ces données peuvent inclure votre lieu de résidence, les pages que vous visitez et le temps que vous passez sur chaque site. Plus inquiétant encore, certains FAI peuvent collecter les noms et numéros de téléphone des personnes qui communiquent avec vous via les réseaux sociaux. Outre l'enregistrement des clics, votre FAI peut également suivre les informations personnelles et les données des médias sociaux. Par conséquent, il est essentiel que vous compreniez les risques liés au partage de votre historique de navigation avec votre FAI.

Si vous utilisez un réseau Wi-Fi public, il est possible pour l'administrateur du réseau de consulter votre historique de navigation, même si vous avez désactivé les cookies. L'administrateur du réseau peut lire votre historique de navigation, y compris les sites Web que vous visitez et les vidéos que vous regardez. Ceci est particulièrement important si vous naviguez fréquemment dans des lieux publics. Par défaut, la plupart des sites Web utilisent le protocole HTTPS, un type de cryptage qui offre une sécurité supplémentaire pour votre historique de navigation.

Ils peuvent suivre votre adresse IP

Si vous utilisez l'internet, vous avez peut-être remarqué que votre fournisseur d'accès à l'internet peut suivre votre adresse IP. Votre adresse IP est comme votre adresse postale, elle achemine le trafic vers votre ordinateur. Toutefois, contrairement à votre adresse postale, votre adresse IP n'indique pas votre localisation. Quiconque connaît votre adresse IP peut connaître votre fournisseur d'accès et son emplacement, mais il ne peut pas vous trouver personnellement. C'est donc à vous de protéger votre adresse IP.

Qu'est-ce que cela signifie ? Votre fournisseur d'accès à Internet peut suivre votre adresse IP, ce qui signifie qu'il peut voir où vous avez été en ligne et quels sites vous visitez. Bien qu'il ne puisse pas voir les pages individuelles d'un domaine, il peut voir le trafic entre les IP. Votre fournisseur d'accès à Internet peut également surveiller ce que vous faites en ligne et peut même partager ces informations avec des tiers. Ces informations sont légales dans la plupart des pays développés, et les fournisseurs d'accès sont tenus par la loi d'enregistrer vos activités de navigation. Ces informations sont souvent conservées pendant six mois et analysées à des fins de sécurité et d'application de la loi. Aux États-Unis, les FAI peuvent vendre ces informations à des entreprises, notamment à des fins publicitaires.

Vous devez savoir que votre fournisseur d'accès à Internet peut suivre votre adresse IP, aussi faites attention lorsque vous donnez votre adresse IP à quelqu'un. Il est facile d'obtenir votre adresse IP auprès du fournisseur de services Internet qui héberge votre site Web. Vous pouvez trouver votre adresse IP chez HostGator ou sur d'autres sites web. Mais si vous avez encore des doutes, vous pouvez toujours utiliser des outils qui vous permettent de suivre votre adresse IP.

Ils peuvent enregistrer votre historique de navigation

Saviez-vous que votre fournisseur d'accès à Internet peut enregistrer votre historique de navigation ? Votre fournisseur d'accès à Internet a accès à vos activités en ligne, notamment ce que vous parcourez, téléchargez et regardez sur YouTube. Il peut également avoir accès à votre localisation, à vos mots de passe et au contenu de vos e-mails. Bien que la plupart des FAI prétendent garder ces données privées, ils sont légalement tenus de partager ces informations avec le gouvernement sur demande. Même les sites web que vous pensez être cryptés peuvent être surveillés.

Bien que vous puissiez supprimer votre historique via votre navigateur, votre FAI peut toujours le consulter. Votre FAI doit stocker les données de connexion pendant 90 jours et peut être tenu de les fournir à une entité gouvernementale. De plus, les adresses Internet sont limitées et les FAI les attribuent en fonction de l'utilisation de votre ordinateur, de sorte que la suppression de votre historique de navigation ne supprime pas les preuves de l'endroit où vous êtes allé sur Internet. La suppression de l'historique de navigation n'empêche pas votre FSI de conserver ces informations, et vous n'êtes pas autorisé à les supprimer.

Vous devez être conscient des risques potentiels que cela comporte. Si vous utilisez votre fournisseur d'accès à Internet à des fins professionnelles, celui-ci peut enregistrer votre historique de navigation pour créer un profil de vous. Ces informations peuvent également être utilisées pour cibler la publicité. Les gouvernements exigent souvent des FAI qu'ils stockent ces données, et certains les utiliseront à des fins commerciales. On ne sait pas exactement dans quelle mesure vous devez vous inquiéter, mais c'est mieux que rien.

Outre la surveillance de votre historique de navigation, votre FAI peut également surveiller votre activité lorsque vous utilisez le WiFi public. Votre FAI sera en mesure de déterminer le type d'appareil que vous utilisez, ce qui peut l'amener à retracer votre identité. Même si vous utilisez des sites web cryptés, votre FAI peut voir le contenu complet de votre historique de navigation si vous choisissez HTTPS. Le FAI peut également utiliser l'inspection approfondie des paquets, qui peut révéler votre historique de navigation.

Ils peuvent enregistrer tout le trafic non crypté.

Il existe deux types de connexions à l'internet : cryptées et non cryptées. Le trafic non crypté est moins susceptible d'être surveillé par votre fournisseur d'accès à Internet, mais il est toujours possible pour lui de suivre vos activités. Le trafic non crypté n'est pas chiffré et votre fournisseur d'accès peut le lire, ce qui n'est donc pas recommandé. Toutefois, si votre sécurité vous préoccupe, vous pouvez toujours désactiver les services de surveillance de votre fournisseur d'accès à Internet en utilisant le protocole HTTPS.

Si vous utilisez plus d'un appareil pour naviguer sur Internet, votre FAI peut suivre tout votre trafic. En plus de surveiller votre activité en ligne, votre FAI peut enregistrer tout le trafic vers votre ordinateur. Ces informations sont souvent collectées pour vous suivre, vous et vos activités. Il est même possible que votre FAI vende ces informations à des annonceurs s'ils essaient de vous vendre des publicités. Toutefois, il est important de noter que votre fournisseur d'accès à Internet ne peut être contraint de conserver ces données, et qu'il peut donc les conserver pour une utilisation ultérieure.

Si la plupart des fournisseurs d'accès à Internet ne violeront jamais votre vie privée, ils peuvent surveiller toutes les données que vous envoyez et recevez en ligne. Cela inclut le contenu que vous téléchargez à partir de torrents P2P et de sites web au contenu explicite. Les grands éditeurs peuvent également demander des données sur les torrents et demander à votre FAI de bloquer les sites web auxquels vous accédez avec du trafic crypté. Cette surveillance s'effectue sur tous les appareils connectés, y compris votre téléphone portable. Dans la plupart des cas, les données ne sont pas utilisées à mauvais escient, mais elles peuvent l'être.

De même, si vous utilisez un réseau WiFi partagé par d'autres personnes, votre FAI peut enregistrer tout le trafic. Cela signifie qu'il peut voir quels sites Web vous visitez et avec qui vous parlez en ligne. Si vous utilisez le WiFi public, votre FAI peut même tracer votre appareil et vous identifier. Ces données peuvent même être utilisées par les forces de l'ordre pour vous suivre. Même si votre trafic internet est crypté, votre FAI peut enregistrer tout ce qui n'est pas crypté.

Vidéo : Que voit mon fournisseur d'accès à Internet ?

Michael

Je ne suis pas là. J'utilise un VPN ;-)

Contenu récent

fr_FRFrançais